more from
Bonsound

La grande nuit vidéo

by Philippe B

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $9 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of La grande nuit vidéo via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    Purchasable with gift card

      $10 CAD or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of La grande nuit vidéo via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    Purchasable with gift card

      $15 CAD or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 5 Philippe B releases available on Bandcamp and save 25%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of La grande nuit vidéo, Ornithologie, la nuit, Variations fantômes, Taxidermie, and Philippe B. , and , .

    Purchasable with gift card

      $31.50 CAD (25% OFF)

     

1.
Explosion 02:30
Pourquoi tu fermes les yeux Au moment de l’explosion? C’est tellement beau la destruction Pourquoi tu fermes les yeux? Je voudrais te raconter une histoire D’avant nous deux Avant que se croisent nos trajectoires Il était une fois Une maison qui s’endort Et un garçon qui s’enfuit Son cœur éclate sans faire de bruit Pourquoi tu fermes les yeux Quand les corps vont au plancher? C’est juste un jeu de gravité Viens regarder avec moi les étoiles tomber Pourquoi tu fermes les yeux Quand tu me dis que tu m’aimes?
2.
Sortie/Exit 03:36
À l’abri de la pluie Sous la marquise mise à nue Je regarde passer les taxis Et je souris aux inconnus Au Cinéma Beaubien Y’ont déjà fermé les lumières Et je suis seul sur le coin De Louis-Hébert à faire semblant de rien Cette fille que tu vois n’existe pas Ce bruit dans le coquillage ce n’est pas l’océan C’est ton sang qui file À cent mille à l’heure Quand ton cœur s’emballe La chanson que tu entends n’existe pas Ce bruit dans le téléphone ce n’est pas une voix C’est une fréquence la quatre-quarante D’appel en attente À la fin de la nuit Assis au fond du restaurant Je r’pense à c’que tu m’as dit Quand on a vu « Ti-cul Tougas » À la table à côté C’est l’inventaire des sentiments Moi je suis seul dans mon coin De l’univers à faire semblant de rien
3.
Je suis un garçon qui s’endort en regardant le baseball Je suis un grand mâle figé dans les feux du last call Je suis une piqûre de guêpe dans une fête d’enfants Je suis un voilier qui dérive dans la baie de l’Africain Je suis une ballade métal des années 80 Je suis le Don Quichotte des escaliers mécaniques Je suis le dernier autobus sur le Boulevard du Souvenir Je suis un char abandonné calciné dans une forêt de conifères Je suis une fille qui pleure dans un costume de crocodile Je suis une perchaude qui brille au fond d’un pédalo Je suis Jean le Baptiste et je me jette à l’eau Pardonne-moi si je suis flou Si je m’éparpille tout partout dans ton appart’ Et si je brouille le portrait Redonne-moi une gorgée Faut pas qu’on gaspille les vertiges La beauté des corps en perte d’équilibre Et quand le manège s’arrête… Je suis un gars tout nu qui cherche ses lunettes
4.
Debra Winger 03:27
Tu devrais faire du cinéma T’as des allures de star du grand écran Quand tu t’étends comme ça J’pense à Debra Winger dans le Sahara Pis quand j’te prends dans mes bras J’me prends pour un autre Et mon cœur saute un battement Quand tu me fais ton cinéma Quand tu prends ta voix de Scarlett O’Hara Moi le soldat rebelle Qui cherche la bataille Je ne suis pas de taille Et quand je tombe au combat Et que tu laves mes fautes Mon cœur saute un battement Puis encore un autre Et mon cœur saute éternellement
5.
C’est la saison de tous les dangers L’été de la grande explosion Du grand déménagement Dans la maison il ne reste plus rien Que l’écho d’une conversation Et les stores vénitiens Toute ma vie dans une boîte en carton Déposée dans l’entrée Étrange sensation C’est la saison de tous les dangers Le son de nos voix sur le quai Fly jusqu’en Ontario Fais attention avant de plonger Au fond de l’eau y’a des courants Qui pourraient t’emporter
6.
Rouge-gorge 03:24
Je t’ai montré la violence La menace au fond de moi Je ne suis pas sans défense Et je n’ai pas peur de toi Je t’ai montré la blessure L’ecchymose, l’hématome Ce n’est qu’une égratignure Une histoire de fantômes Une tache sur ta robe Rouge-gorge c’est le sang De nos langues qui se mordent Le trop-plein de nos cœurs qui débordent Rouge-gorge c’est le vin Quand nos lèvres se détachent Tu regardes les mots tomber de ta bouche Et moi je crache des couleurs J’ai pas bien calculé le geste Et le rouge se répand Ce n’est qu’une maladresse Verse-moi plus lentement
7.
Je t’aime, je t’aime Le sort en est jeté Et j’en ferai le thème De ma réalité Je donnerai mon corps À des sciences nouvelles Je déjouerai la mort Je viendrai quand tu m’appelles Je t’aime, je t’aime Et déjà cet amour Érigé en système Enflamme les discours Et en bas dans la rue C’est la révolution Que tombent les statues Et que résonne ton prénom De la première nuit À la mille et unième Je t’aime, je t’aime Et la vie continue On fera jouer demain Un nouvel épisode Et tu t’endormiras Dans l’œil de l’ouragan
8.
Interurbain 03:33
Tu trouves que Montréal Ça manque de poésie On voit pas les étoiles Comme en Abitibi Pis que tu te vois mal vivre dans un 3½ Loin des nuits boréales Dans la poussière et le bruit Mais tu sais la beauté Se cache un peu partout Il faut l’apprivoiser Pour qu’elle vienne jusqu’à nous Toi quand vient le mois d’août Tu cueilles des framboises Moi je chante à genoux Là où les chemins se croisent Je voudrais surtout pas Renier ma patrie C’est à Rouyn-Noranda Que sont tous mes vieux amis Mais ici sur mon île Sur mon coin de gazon Je ne suis pas en exil Je suis à la maison T’as mis ben des années À retaper ton bateau Moi j’étais ben magané Et mon cœur prenait l’eau Là tu passes tes jours Sur le lac au Témis’ Moi j’ai trouvé l’amour À ‘taverne chez Baptiste Mais là faut raccrocher Tu t’lèves demain matin Le troupeau vient manger Pis les interurbains Ça vient qu’à coûter cher Ben non, ça me dérange pas J’te rappelle demain soir On se parlera des émissions à Radio-Canada De tes rénovations ou ben des élections aux États
9.
10.
Ellipse 02:23
Nous étions toi et moi Nous serons elle et lui Et la vie sera telle Qu’on l’avait redouté Les jours en tons de gris Et le cœur en tutelle Nous serons il ou elle Assis au pied du lit Puis tu te souviendras De mon visage flou Un instant de ma voix De mon nom puis c’est tout Moi je t’inventerai Une vie parallèle Insouciante et légère Comme un roman d’été Comme les personnages D’un scénario inachevé Au verso de la page Tu seras elle et je serai lui Pris dans un éternel arrêt sur image Puis au compte de trois Au claquement de doigts On se réveillera On n’aura pas bougé De devant la télé
11.
Anywhere 02:42
Si on se perd dans la noirceur Si l’hiver est trop long, si on s’écœure On va pas rester enfermés l’âme en peine à faire la gueule Prend tes affaires, je t’emmène ailleurs J’te laisse décider Où voudrais-tu aller? Anywhere out of the world  
12.
Enchaînés tour à tour L’un à l’autre À l’amour Et la peur À l’idée de la mort Qui nous glace le corps Et le cœur À la vie, la vilaine Qui ne sait que faire de la peine À la roue des années qui écrase les heures inhumaines Aux appels anonymes au milieu de la nuit Et aux ombres qui rôdent au soleil à midi Mon amour enchaînés Pour le meilleur et pour le pire Aux grands chiens qui aboient après les courants d’air Et aux chats qui se noient dans les piscines hors terre Mon amour enchaînés Nuit et jour aux souvenirs Mon amour enchaînés Pour le meilleur et pour le pire
13.
J’me souviens pu Comment tout ça a commencé J’me souviens qu’on était sortis Pour se changer les idées T’en souviens-tu ? On est allés Se louer des films au dépanneur Mais quand t’as l’cœur tout étourdi Comment faire pour décider Entre rire ou pleurer ? On s’est trouvés On s’est r’connus On s’est choisis T’en souviens-tu ? Du soir où on est disparus Sans faire de bruit, sans dire un mot Dans la grande nuit vidéo On est passés À travers tous les déjà-vu À travers tous ceux qu’on a aimés Tous ceux qui nous ont déçus Qu’on a presque oubliés On s’est perdus Dans trop de possibilités On s’est inventés d’autres vies Dans les fenêtres éclairées Des maisons du quartier On s’est trouvés On s’est r’connus On s’est choisis T’en souviens-tu ? Du soir où on est disparus Sans faire de bruit, sans dire un mot Dans la grande nuit vidéo
14.
Les disparus 01:22

about

BONAL055

credits

released May 12, 2017

license

all rights reserved

tags

about

Philippe B Montreal, Québec

contact / help

Contact Philippe B

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Philippe B, you may also like: